Comment rencontrer des ladyboy à Bangkok – Mon retour

Si vous êtes habitué aux rencontres en France, vous allez vraiment être surpris une fois débarqué en Thaïlande. Rencontrer des ladyboy à Bangkok c’est un peu comme aller chercher une baguette de pain à la boulangerie du coin. C’est simple, rapide, pas cher (quand c’est pas gratuit). Et cerise sur le gâteau… vous avez le choix.

Les rencontres en 2 mots

Que se soit à Bangkok ou dans n’importe qu’elles autres villes de Thaïlande, rencontrer des ladyboy (transsexuelles asiatiques) est relativement simple. Même parfois plus simple que de rencontrer de “vraies” filles. Des anecdotes, j’en aurai des centaines à vous raconter. Et encore, je pense que je pourrais en oublier.

Plans cul, amies et plus si affinité, gogo bar, escortes… la Thaïlande n’a pas une réputation de plaque tournante du tourisme sexuel pour rien. Dans la suite de l’article, je vais vous montrer, comment vous aussi, vous allez pouvoir rencontrer des labyboy sur Bangkok, que ce soit pour une nuit ou pour la vie.

Où et comment rencontrer des Ladyboy à Bangkok?

Sur Internet

Myladyboydate

J’ai pour habitude de me rendre sur un seul site (parmi les 3 sites de rencontres que je vous recommande). D’ailleurs, avant d’en avoir fait le tour (au vu des nouvelles inscrites quotidiennes), il me faudrait bien encore quelques années. Et puis, on ne change pas une équipe qui gagne.

Je ne pourrais pas vous dire le nombre de ladyboy que j’ai pu rencontrer grâce à Myladyboydate.

Jugez-en par vous-même:

ladyboy bangkok 1

Et encore, je ne vous ai pas fait la capture des 20 autres pages de profils… Bref, si vous ne trouvez pas votre bonheur sur le site, je ne sais vraiment plus quoi faire pour vous.

Ce qui est génial, à contrario des utilisatrices françaises, c’est que vous n’avez pas besoin de faire grand chose.

Je m’explique…. Inscrivez-vous sur le site, remplissez votre profil (de préférence en anglais), uploadez une belle photo de vous, allez regarder 4 ou 5 profils (en plus c’est gratuit) et attendez….

Si dans les 24h, vous n’avez aucun message de ladyboy habitant à Bangkok (ou ailleurs en Thaïlande), je vous paie une Chaang (une bière locale) et une soirée en tête à tête (ou queue à queue, comme vous préférez) avec la gogo de votre choix ;-).

Attention tout de même, le site Myladyboydate est un site vraiment orienté rencontre sérieuse. Pas que vous ne pourrez pas y trouver une trans pour un plan cul. Mais que les ladyboy travaillant dans les bars, ou encore les freelances se font vite dégagées par les modérateurs.

Cliquez ici pour accéder aux profils des ladyboy sur Bangkok

-> Mon Experience: Ma dernière expérience en date sur le site fût une jolie prof de bio. Rien que ça. Il n’en a pas fallut longtemps pour qu’elle me lâche sont Line (la messagerie instantanée phare en Thaïlande). En fait, c’est plutôt elle qui me l’a demandé.

Après quelques échanges on a décidé d’aller se prendre un verre. Problème, j’étais dans ma cambrousse. Ca devait donc attendre le weekend. Sauf que, une fois sur Bangkok, c’était à son tour de ne pas être dispo. Et moi qui devait repartir sur Hua Hin le lendemain…

ladyboy bangkok

Lendemain matin, autour d’un petit dej (pour reprendre des forces)

Bref, je pensais que c’était mort. Or, le jour de mon deuxième passage sur Bangkok, je reçois un message de sa part: “Are you already back Bangkok”?

Pile poil sur le chemin du retour, je lui donne rendez-vous dans la soirée pour aller prendre un verre ensemble.

Inutile de vous dire que ça a finit dans ma chambre d’hôtel…

Le meilleur dans tout ça… on est devenu pote et on s’appelle quand on a chacun besoin d’un petit remontant.

En soirée

Autant vous le dire, les ladyboys que vous pourrez rencontrer dans les endroits que je vous liste ci-après sont, pour la grande majorité, des travailleuses du sexe. J’entends par là que tout travail mérite salaire…

Les prix: 

Si vous prenez une ladyboy dans un bar ou un gogo bar, vous devrez généralement payer un bar fine à la mamassan (en plus du tarif de la prestation ;-)). Les tarifs avoisinent généralement les 600 baths. Ajoutez à cela les lady drink que vous aurez offert à votre nouvelle copine.

Sachez qu’avec un peu de tchat vous pouvez faire sauter le Bar fine en la récupérant à la fin de son service. Bref, tout se négocie.

Pour la prestation en elle-même, tout dépendra si vous souhaitez un “short time” (3h environ, à moins que vous lachiez la sauce avant) ou un “long time”, pour ainsi dire toute la nuit.

Pour ma part, je n’ai jamais payé plus de 1500 bahts la presta pour un short time. Quant au Long Time, je n’ai jamais testé. Je préfère dormir seul. Où du moins, pas avec quelqu’un que je ne connais pas.

On ne sait jamais si la belle part plus tôt que prévu… avec quelques un de mes objets persos 😉

Les lieux:

  • Les gogo bars comme le Cockatoo (Soi Cowboy) , le Cascade Gogo bar (Nana) ou encore le King’s Castle (Patpong)
  • Les salons de massage comme le Montra @ Spa & Massage ou encore le Nuch Salon & Massage (au choix)
  • Les boites de nuit comme The Mixx ou encore le Spicy.

Voilà de quoi combler vos longues soirées dans la capitales de anges.

Video du Cockatoo:

-> Mon Experience: Dernièrement je me suis rendu dans l’un des salons de massages cités juste avant, le Nuch. J’avais une double envie. Me faire masser, et me faire s***r. Ou peu être l’inverse. Bref, je me rends au salon, choisi ma masseuse et me dirige dans la cabine.

Après mettre mis à l’aise (je devrais dire à poil…), Lek (de son prénom) commence à me masser…. les jambes. J’ai bien insisté pour avoir un vrai massage d’abord. Le problème, c’est qu’elle m’a tellement bien massé qu’au moment de devoir passer aux choses sérieuses rien n’est venu.

A part dormir, je n’avais envie de rien. Enfin, je dirais plus que mon cerveau et mon entre jambe était en total contradiction. Et pour une fois c’est mon entre jambe qui a fait grève.

Dommage car la miss avait l’air d’en avoir envie plus que moi au regard de ce qui sortait de sa petite culotte.

Bref, je négocie vite fait son Line (une fois de plus) pour lui proposer de venir à mon hôtel en soirée.

Qu’elle accepte pour mon plus grand bonheur.

Je me rhabille, lui paie le massage et lui file quand même un tips. J’en profite pour négocier les 3 heures à 1500 bahts.

Plus tard dans la soirée, un coup de téléphone de la réception pour m’avertir qu’une certaine Lek m’attendant à la réception.

La suite vous là connaissez 😉

Voici je pense que maintenant vous avez matière à rencontrer des ladyboy sur Bangkok. Si vous êtes à la recherche d’une relation plus sérieuse.

Du moins hors relation moyennant du cash, je vous invite vraiment à vous rendre sur Myladyboydate. Surtout les tarifs sont hyper abordable. Ca vous coutera même pas le prix d’une passe avec une prostituée.