Où et comment rencontrer des ladyboys en Thaïlande?

Vous êtes de passage sur Bangkok et vous souhaitez en profiter pour rencontrer des ladyboys? Dans la suite de l’article, vous allez découvrir 4 manières de les approcher. Avec en bonus, les phrases en thaïe à connaitre absolument pour mettre toutes les chances de votre côté.

Les rencontres en 2 mots

Pour les amateurs de ladyboys, la Thaïlande est un paradis sur Terre. Il faut dire que ces dernières sont particulièrement jolies et féminines (à tel point que certaines thaïes en sont carrément jalouses). Il n’est d’ailleurs pas rare d’en croiser durant son séjour, que ce soit dans la rue, au 7/11 ou encore à la réception de son hôtel.

Néanmoins elles ont toujours cette réputation très sulfureuses qui leur colle à la peau. Il suffit de rechercher “ladyboy” sur Google pour voir apparaitre des centaines de liens renvoyant sur des vidéos porno. Et puis, il faut dire que les reportages télé n’aident pas non plus. Combien de journalistes se sont uniquement arrêtés aux gogo bars de Bangkok et Pattaya?

Si vous souhaitez rencontrer des ladyboys à Bangok, je vous conseillerais d’être prudent. Pas dans le sens où “je risque ma vie”, mais plutôt dans le sens “tiens, où sont passé mes bahts?”, surtout si vous l’acoquinez dans un bar. Il y a de fortes chances que se soit une freelance et les histoires d’étrangers se faisant dépouillés par un gang de ladyboys ne sont pas rare au JT Thaïlandais. Bien sûr, il y des personnes bien attentionné, c’est d’ailleurs de cas de Jassy et moi, il suffit juste d’être prudent.

Sur ce, je vous souhaite une bonne visite. Régalez-vous.

Où rencontrer des ladyboys

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Sur Internet” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Vous êtes en France, elles sont en Thaïlande. A moins que vous puissiez vous téléreporter ou voyager plusieurs fois par an en Asie, Internet reste encore votre meilleur ami pour rencontrer des ladyboys. Et puis, cela vous donnera un sacré coup d’avance le jour où vous déciderez de partir en séjour. Cela vous évitera surtout de perdre du temps à draguer sur place, et avec un peu de chance vous pourriez voir une belle surprise à votre sortie de l’aéroport.

Pour vous dire, c’est comme ça que ça c’est passé pour Jassy et moi. Cela faisait bien 2 mois qu’on tchatait,  après s’être trouvé sur un site de rencontre. Elle est venue me récupérer à l’aéroport lors de mon arrivée sur Bangkok, et depuis, ça fait 3 ans qu’on est ensemble.

D’ailleurs, i je n’avais qu’un site à vous recommander c’est bien Myladyboydate.

[c5ab_box type=”alert-info” ]

– Cliquez ici pour le test complet du site
– Cliquez ici pour vous inscrire sur le site  [/c5ab_box]

 

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Dans les bars” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Vous venez de débarquer à Bangkok et vous avez envie de vous changer les idées. Pourquoi ne pas vous rendre dans l’un nombreux bars de la ville. Bien que les rencontres que vous y ferez seront uniquement basé sur un rapport client/hôtesses, c’est l’occasion de descendre quelques bières en bonne compagnie.

Libre à vous de faire venir une ladyboy à votre table pour lui offrir un verre et discuter avec. Sachez qu’à partir de ce moment, son seul objectif sera de vous chauffer pour vous faire passer aux choses sérieuses. Et Dieu sait qu’elles n’ont pas froid aux yeux. Alors si vous êtes amateurs de frottages et de grosses galoches, vous en aurez surement pour votre argent. La courtoisie voudrait tout de même que vous leur lâchiez un tips (100 bahts) pour service rendu (dans le cas où vous ne voudriez pas payer son bar fine pour continuer la soirée ensemble).

Préféré les ladyboys qui travaillent dans les bars que celles qui sont en freelance, et ce pour une bonne raison. Il n’est pas rare de voir aux infos des trans s’être faites chopé à droguer leurs clients pour mieux les dépouiller par la suite. Si vous la rencontrez dans un bar, vous aurez au moins la possibilité de vous retourner en allant directement voir la mamasan.

Pour éviter toutes embrouilles, voici une liste de bars où vous rendre sur Bangkok:

A Patpong:

Au Soi Cowboy:

A Nana Plaza:

  • Le Cascade Ladyboy Bar
  • L’Obssesion Gogo Bar
  • Le Temptation Gogo Bar

Comme vous pouvez le voir, se ne sont pas les bars qui manquent. Faîtes tout de même gaffe du côté de Patpong, le quartier est réputé pour ses nombreuses arnaques à touristes (et ça se compte en centaines d’euros). Donc si un rabatteur vient vous proposer un ping pong show, ou un truc dans le genre, passez simplement votre chemin.

Promis, je vais faire le tour des bars à ladyboys pour vous proposer d’autres “reviews”. Affaire à suivre.

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”En soirée” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Si vous n’êtes pas fan des bars à gogos, vous avez aussi la possibilité de rencontrer des ladyboys en soirée. Il est quand même plus rare de trouver des ladyboys en boite pour la simple et bonne raison qu’elles n’y sont souvent pas admises. D’ailleurs, pour être sûr de ne pas se faire recaler avec Jassy lorsqu’on sort au Shock 39, c’est motus et bouche cousue pour ne pas attirer l’attention sur elle.

En fait ,cela est dû à la mauvaise réputation de ces dernières, et les nombreuses arnaques qui leurs sont reprochés. Ce qui n’empêche pas d’en rencontrer sur place. Sachez tout de même que la plupart sont aussi des freelance et qu’elles ne seront pas désintéressées.

Vous pourrez aussi en rencontrer à Khao San Road. Il n’est pas rare d’en voir qui viennent en groupe pour prendre un verre en terrasse d’un des nombreux bars de la rue. Un regard suffit souvent à les faire réagir et à vous inviter à trinquer ensemble. Je trouve que c’est tout de suite plus agréable et moins prise de tête. Peut-être car je préfère le grand air.

Pour l’anecdote, la première fois où j’ai rencontré des transsexuelles à Bangkok, c’est quand je me suis rendu dans une boite en périphérie de Bangkok. Après avoir fait le tour de l’établissement pour repérer les lieux, j’ai vu un groupe de thaïes me faire signe de venir les rejoindre. Au moment où je me suis approché, j’ai réalisé que pas une d’entre elles n’étaient une fille. Ce qui ne m’a pas empêcher de passer une super soirée.

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Les cabarets et autres show” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Une autre façon d’approcher le troisième sexe, les cabarets et autres évènement à la Tiffany’s Show. Bon, pour ce coup là vous ne serrez que spectateur, mais ça en vaut tout de même le détour.

Je me souviens d’amis qui avaient trouvé le moyen de m’embarquer au DJ Station à Silom, une boite 100% gay. Le tout sous prétexte de voir un cabaret de Katoey. J’ai trouvé ça plutôt sympa, même si les danseuses étaient pas super top. On était plus dans la catégorie travelo que transsexuelle (entendez par là des hommes déguisés en femme). Le clou du spectacle, c’est justement quand celui-ci c’est terminé. En fait, le show avait lieu dans une boite gay pleine à craquer de mec en chaleur. J’ai bien cru que je n’arriverais jamais à sortir, et j’ai bien du me faire peloter une cinquantaine de fois sur le trajet.

Voici les 2 shows parmi les plus connues de la Thaïlande:

  • Le Calypso cabaret: genre de revue avec uniquement des trans (possibilité de se faire prendre en photo avec à la fin du spectacle)
  • Le Tiffany’s Show: LE concours de miss, où toutes les participantes sont des ladyboys.

Il existe aussi des shows moins connues. C’est le cas d’une petite troupe où se produit un pote de Jassy. En l’occurrence, c’est un gay qui se travesti le temps du spectacle. La transformation est vraiment impressionnante.

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Dans la vie de tous les jours” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

On en oublierai que les ladyboys peuvent être des personnes normales, avec un travail normal. Si vous vous baladez dans les rues de Bangkok, vous aurez la bonne surprise de vous apercevoir que la serveuse est un trans. C’est notamment le cas d’une serveuse au restaurant Yum Saap qui se trouvent dans la Food Court de Platinum Fashion Mall. Le pire, c’est que je n’y ai vu que du feu. C’est Jassy qui me l’a fait remarquer.

Autre anecdote, en rentrant chez moi en BTS,  j’ai fait la rencontre de Bambi, une jeune ladyboy qui est entrée dans la rame en même temps que moi. J’ai tout de suite compris ce qu’elle voulait quand elle a commencé à me regarder avec ses yeux de merlans frits. L’avantage avec les ladyboys, c’est qu’elles n’y vont pas par quatre chemins. Si vous leur plaisez, vous allez le savoir très rapidement.

Tout ça pour vous dire que vous n’avez pas besoin de vous rendre dans un bar à gogo pour en rencontrer, il suffit d’être open, d’avoir l’oeil et de rester cool. Le reste fera le travail.

Bonus: les 9 phrases utiles à connaitre en thaï

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il est temps de sortir votre joker. En plus de vous là péter, vous allez très vite vous apercevoir que connaitre quelques phrases en thai peut se révéler très utile. Le mieux étant encore de pouvoir le parler couramment, ou du moins, d’avoir un niveau suffisant pour suivre une conversation basique.

En plus de pouvoir établir une relation plus forte, cela vous sera fort utile pour anticiper arnaques et autres pièges à touristes. Les thaïs, qui ne s’attendant pas forcément à ce que vous les compreniez (ça a tendance à changer) , s’exprimeront sans langue de bois. De quoi créer la surprise, ou de bien vous marrer.

Voici donc les 9 phrases à apprendre par coeur pour mettre toutes les chances de votre côté:

  • Comment t’appelle tu? – Khun Chuu Aray- คุณชื่ออะไร
  • Quel âge as tu? – Ayuu Tawray- อายุเท่าไหร่
  • D’où viens-tu? – Khun Ma Tchac  Tinay- คุณมาจากที่ไหน
  • Que fais-tu dans la vie? – Khun Tamgan Aray- คุณทำงานอะไร
  • Je te trouve très jolie? – Khun Souay Maa- คุณสวยมาก
  • As-tu faim? – Khu Iew Krao May – คุณหิวข้าวไหม
  • Que veux-tu boire? – Khun Aray May- ดื่มอะไรไหม
  • Quel es ton numéro. – Khun Mii Bee Torassape May- คุณมีเบอร์โทรศัพท์ไหม
  • Es-tu déjà opéré? – Khun Pleng Pet Rluu Yung- คุณแปลงเพศหรือยัง

Rien qu’avec ces phrases vous devriez faire la différence. De plus, votre apprentissage du thaï pourra être un bon sujet de conversation. Et puis comme le dit l’expression “on apprend beaucoup plus vite sous la couette” 😉 .

Comme je suis bon prince, si vous souhaitez que je rajoute d’autres phrases, vous pouvez me les demander en commentaire.