Ladyboys bar à Bangkok: retour sur le Kings Corner

Vous passez quelques jours à Bangkok et vous souhaitez en profiter pour rencontrer des ladyboys? Dans la suite de l’article,  vous allez découvrir une adresse où je me rends à chaque fois, avant de repartir en France. Vous allez constater par vous même que les demoiselles qui s’y trouvent, ont beaucoup d’atouts…

Les bars à Ladyboys en 2 mots

Au même titre que les gogo bars “classiques”, vous aurez tout à fait la possibilité de vous rendre dans des bars à Ladyboys sur Bangkok. Pour cela, il suffit de se rendre dans les quartiers de Soi Cowboy, Nana Plaza ou encore de Patpong.

Les puristes vous diront d’éviter les bars de patpong aux vues des arnaques qui y sévissent, et ils n’ont pas tord. Si vous vous rendez dans le quartier (ce qui va être le cas pour le bar que je vous présente), ne succombez pas à l’envie de découvrir un ping pong show, ou encore tout ce que vous proposerons les rabatteurs. Dans 99% des cas c’est une arnaque avec à la clef une addition à plus de 125 euros pour une simple bière.

Maintenant détendez-vous et place au show…

Une soirée entouré de ladyboys

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Une soirée au King Corner” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Cela fait une bonne dizaine de fois que je me rends au Kings Corner. La première fois que je m’y suis rendu, c’était avec Jassy par curiosité. Ou plutôt, je me baladais dans le marché de Patpong avant qu’une ladyboy me barre la route en me prenant dans ses bras. Au moins, ça a le mérite d’être clair. D’ailleurs, vous auriez dû voir ma tête, et surtout celle de Jassy… “Qué passa?”.

Le bar se situe dans une rue perpendiculaire (cf carte) et a été entièrement refait. A la différence du précédent (où les transsexuelles post et pré opérés étaient dans des bars différents), maintenant il regroupe des 2 genres.

Une fois à l’intérieur, ambiance très hot. Comme vous le savez peut-être déjà, les ladyboys n’y vont pas par quatre chemins et sont loin d’être timides. En gros, si vous leur plaisez, vous savent très bien vous le faire savoir… D’ailleurs, le mec affalé sur le canapé avec un trans à califourchon sur les genoux doit en savoir quelques choses. Une bonne soirée en perceptive pour lui, surtout qu’il a pas choisi la plus moche.

Bref, je m’installe avec Jassy et vu que ce soir je compte bien me faire plaisir (et ne pas regarder à la dépense), j’invite 3 ladyboys à notre table, dont 2 connaissances. Ce qui est cool, c’est qu’elles ont sympathisé avec Jassy et qu’elles nous racontent pas mal de trucs marrant sur le bar, et les clients.

thai ladyboy

Laquelle vous tente le plus?

La soirée suit sont cours, et pour une fois le bar est rempli. Comme me disait l’une des gogos, avec le coup d’état et le couvre feux qui a suivit (j’écris cet article en juin 2014), les touristes sont cloitrés à leur hôtel à partir de 22h, pas bon pour le business.

C’est vrai qu’à cette époque j’avais prévu de faire un tour au Nana Plaza. Juste au moment où je décollais de ma chambre d’hôtel, le mec de la réception nous informe que les militaires ont introduit le couvre feux. Bref, juste eu le temps d’aller me chercher des brochettes de porc dans la rue. Ce qui ne m’a pas empêché de profiter de la piscine du U Sukhumvit avec Jassy.

hotel bangkok

Pas mal la piscine…

Pour revenir à notre soirée, je dois dire que pour m’être fait plaisir, on c’est fait plaisir. Les ladyboys étaient vraiment sexy et plutôt bien foutu, avec pas mal de nouvelles. Bon à part peut-être celle toute siliconée, à tel point que les prothèses lui descendaient sur les cuisses. On avait l’impression d’une culotte de cheval énorme. Quand on sait que la pénombre cache pas mal de défauts, ça aurait été sympa de la voir au réveil…

Et puis voici venu le moment de l’addition… 3000 bahts (75 euros). Bon faut dire qu’on à pris pas mal de consos et qu’on a payé aussi pas mal de lady drink. Et en faisant les calculs, ce n’est pas bien cher payé aux vues du nombre de verre sur la table. Et puis nos potes ladyboys ont été cool, car elles n’ont tournés qu’à la bière et au coca.

thai ladyboy

Voici l’entrée ainsi que les tarifs…des boissons bien sûr 😉

Le temps de leur filer un tips pour la soirée, et nous quittons le bar, sans oublier la photo souvenir ;-).

Donc, si vous avez envie de passer un bon moment et de rencontrer des ladyboys à Bangkok, le Kings Corner est l’un des bars que je vous recommande. Par contre de vous attendez à rien de romantique, ici c’est sex, money et rock and rolls. Ce qui n’empêche pas de passer une super soirée… et beaucoup plus si affinité.

Avez-vous déjà mis les pieds au Kings Corner? Qu’en pensez-vous?

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”King Corner: infos pratiques” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Adresse: marché de nuit de Patpong, deuxième rue à droite en venant de Silom.

Horaire: de 18h à 2h

Tarif: Bière à 130 bahts, Lady drink à 200 bahts