Test du tchat Transex Messenger

Quand on parle de rencontre trans, le site de chat “Transex Messenger” revient souvent dans les discussions sur Internet. Arnaque? Bon plan pour faire des rencontres? Dans la suite de l’article, je décortique le site dans les moindre détails et vous donne mon avis.

Transex Messenger en 2 mots

Si vous cherchez à faire la rencontre de jolies transsexuelles, vous êtes tombé au moins une fois sur une publicité ventant les avantages du chat Transex Messenger. Il faut dire que la promesse est assez alléchante “communauté trans pour un max de rencontres sexuelles”. On moins ça c’est dit.

Néanmoins, lorsqu’on se promène sur certains forums, on est surpris (ou pas) d’internautes criant à l’arnaque. De nombreux sons de cloches se font entendre, j’ai alors décidé de mener ma propre enquête.

Le test complet

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Installation – Création Compte – Utilisatrices” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

La première des choses à faire est de se rendre sur le site de Transex Messenger (cliquez ici pour y jeter un oeil). Une fois rendu sur ce dernier, vous aurez à une mosaïque de profils, plus sexy les uns que les autres. Bref, ça donne vraiment envie.

Seulement pour profiter du chat, vous devrez télécharger un logiciel à installer sur votre ordinateur (exactement comme Live Messenger pour ceux qui ont connu). Rien de plus facile, il vous suffit de cliquer sur “Télécharger Transex Messenger” pour que l’opération se fasse automatiquement.

Une fois le logiciel sur votre ordinateur, vous n’avez plus qu’à lancer l’installation. Désolé par avance de la qualité des images, mais j’ai préféré télécharger le logiciel sur un vieux PC.

transex messenger

transex messenger

A partir de là, il vous ne restera plus qu’à créer votre profil pour commencer à tchater.

transex messenger

L’installation terminée, je peux maintenant accéder au chat et à toutes les utilisatrices. On remarque tout de suite que ce ne sont pas les profils qui manquent. Dommage qu’on ne puisse pas trier entre “femme” et “transsexuelle”. Pas de panique, la plupart d’entre elles ont prévu le coup, et rajoutent systématiquement “trans” à leur pseudo.

transex messenger 5

Je repère tout de suite une charmante transsexuelle asiatique (oui, je suis pro ladyboy) et m’empresse de consulter son profil.

transex messenger

Il n’y a pas à dire, elle a tout pour plaire. Je décide donc de lui envoyer un message pour faire connaissance. Mais là, surprise. Je dois enregistrer ma carte bancaire pour prouver que je suis majeur, et ainsi activer toutes les fonctionnalités du chat.

transex messenger

 

Je décide donc de poursuivre pour en savoir plus. Je clique donc sur le bouton “activer votre accès maintenant”. Ce qui me dirige directement vers cette page.

transex messenger

Par expérience, et pour mettre inscrit sur pas mal de sites, je me méfie toujours de ce genre de “vérifications”. Je décide donc de fouiller la page à la recherche des fameuses conditions générales. Et il faut avoir l’oeil. Si on n’a pas le réflexe de “scroller” la page (la faire défiler vers le bas), on peut très vite se faire “avoir”.

transex messenger

En lisant bien les petites lignes, on s’aperçoit que ce sont en fait les 30 premières minutes qui sont gratuites. Dépasser le temps impartit, un abonnement à 89 euros tous les 2 mois se met donc en place automatiquement.

Même si on ne peut parler à proprement d’arnaques, le procéder est vraiment limite. Imaginons une personne lambda qui s’inscrit sur Transex Messenger, valide sa carte bleue (pensant que c’est entièrement gratuit), pour se rendre compte que ça ne lui convient pas.

Sans le savoir le malheureux se retrouve ponctionné de 89 euros, 2 mois plus tard. Avant de s’en rendre compte (et de savoir d’où vient ce prélèvement, si tenté qu’il s’en aperçoive), cela peut durer longtemps.

[c5ab_title apperance=”title-style-1″ title=”Mon avis” font_size=”20″ font_weight=”300″ transform=”normal” class=”” icon=”fa fa-none” link=”” id=”” ]

Je n’ai bien sûr pas validé ma carte bleue. Même s’il y a la possibilité de se désinscrire dans la période des 30 minutes, j’imagine que cela doit s’apparenter à un parcours du combattant.

Néanmoins, c’est dommage car le concept du messenger est vraiment pas mal. Vous pouvez toujours vous y inscrire, mais sachez qu’il en coutera 45 euros par mois….

On alors, vous pouvez vous rabattre sur le site TrannyDates qui propose exactement les mêmes fonctionnalités, à la différence le site est totalement transparent sur les prélèvements. Sans compter que l’abonnement est clairement moins cher. Cliquez ici pour accéder au test de Trannydates.